APPEL

        Parce que la Roumanie a encore des valeurs et que celles-ci doivent être connues et respectées – tant à l’échelle nationale qu’internationale –, la Fondation Doina Cornea, ainsi que les personnalités marquantes de la vie littéraire, culturelle de la Roumanie et sa diaspora, à l’initiative de Gabriel Cojocaru, propose et soutient la candidature de Madame Ana Blandiana au Prix Nobel de littérature de l’année 2021.

        Outre l’allergie que certains groupes minoritaires ou d’intérêts internes, bien souvent d’ordre politique, peuvent avoir à l’encontre de tout ce qui dépasse leurs principes, notre démarche est celle de réactualiser la légitimité de vraies valeurs – grâce à la visibilité internationale dans le monde de la littérature contemporaine – et par là accomplir un acte de justice plus que nécessaire aujourd’hui.

        Nous vous invitons à soutenir cette cause – que vous soyez une personne physique, une institution, une organisation ou une société – en signant après avoir pris connaissance des motifs et arguments qui ont déterminé cette démarche.

        Dans toute l’acception du terme, cette action qui est la nôtre peut s’esquisser comme un projet national, partagé par le plus grand nombre de personnes qui aiment la culture roumaine mais aussi la Roumanie comme pays !

        Ana Blandiana (conformément à son pseudonyme) – ou Otilia-Valeria Rusan, née Coman – a vu le jour à Timisoara le 25 mars 1942. Fille du prêtre Gheorghe Coman et de Otilia Coman, née Diacu, elle s’est mariée avec Romulus Rusan, Elle est diplômée de la Faculté de Philologie de l’Université de Babes Bolyai de Cluj (1963-1967). Elle obtient plusieurs bourses d’étude à l’étranger, dont une à l’Université d’Iowa aux Etats-Unis (1973-1974), à l’Université de Heidelberg (1991) ou encore D.A.A.D. à Berlin (1993).

Elle a été successivement:

• Rédactrice pour la revue « Amfiteatru » (1967-1974);
• Bibliothécaire à la bibliothèque de l’Institut des Arts Plastiques de Bucarest (1975-1977) ;
• Membre du Conseil du Front de Sauvegarde Nationale (22 décembre 1989 au 29 janvier
1990, lorsqu’elle donne sa démission, cet organisme devenant politique);
• Présidente du Club PEN (Poetry Essay and Novel) Roumain (1990-2004) qu’elle a refondé
en mars 1990;
• Présidente d’honneur du Club PEN Roumain (depuis 2004);

        En tant que Présidente du PEN:

• Elle a participé aux Conférences et Congrès du PEN International à Vienne (1990), Paris
(1991), Saint Jacques de Compostelle (1992), Prague (1994), Guadalajara, Mexique (1996),Edimbourg (1997), Varsovie (1999), Moscou (2000), Ohrid (2002);
• Elle a organisé quatre conférences internationales et régionales en Roumanie : « L’Ecrivain et le Pouvoir » – Neptun, sept. 1997 ; « Entre liberté physique et liberté spirituelle », Sighet, juin 1998 ; « Plusieurs littérature, une langue, plusieurs langues, une littérature », Iasi, avril 2000 ; « Les Clubs PEN européens, arguments pour une future Europe Unie », Sinaia, juillet 2001.

Interdictions

        Après ses débuts dans le domaine littéraire pour la Revue Tribuna (1959), Ana Blandiana a été soumise à trois interdictions de publications:

• 1959-1964 : en tant que fille d’un ancien détenu politique ;
•1985: pour la publication de quatre poésies dans la Revue Amfiteatru. Suite à cette interdiction, les poésies ont été distribuées rédigées à la main ; ce fut l’un des premiers cas de samizdat en Roumanie ;
• 1988-1989 : pour la publication d’une parodie contre le dictateur Nicolae Ceaucescu sous la forme de poésies pour enfants.

Activité internationale

        Au fil des ans, régulièrement invitée par les universités, académies, organismes culturels, etc., Ana Blandiana a beaucoup voyagé, surtout en Europe, dans le cadre de la recherche et d’études spécifiques. Elle a ainsi soutenu de nombreuses lectures publiques et conférences, participant à des réunions, congrès ou festivals autour de la poésie.

        Elle a publié une quarantaine d’ouvrages, parmi lesquels des recueils de poésies, de la prose, des essais ainsi que de la littérature pour enfants.

     Sa création littéraire a été traduite dans vingt-cinq langues : albanais, allemand, anglais, bulgare, catalan, chinois, coréen, espagnol, estonien, français, hébreu, hollandais, hongrois, italien, letton, macédonien, norvégien, polonais, portugais, quechua (péruvien), russe, serbe, slovène, suédois et vietnamien.

Entre 1969 et 20202, elle obtient des prix de renommée sur le plan national et international:

1969 – Prix de la poésie de l’Union des Ecrivains de Roumanie; 1970 – Prix de la poésie de l’Académie roumaine; 1980 – Prix pour la littérature pour enfants de l’Union des Ecrivains de Roumanie; 1980 – Prix de la prose de l’Association des Ecrivains de Bucarest; 1982 – Prix international « Herder » de Vienne, Autriche; 1997 – Prix national de poésie « Mihai Eminescu », Roumanie; 2000 – Prix de la poésie de l’Union des Ecrivains de Roumanie; 2002 – Prix international Vilenica, Slovénie; 2002 – Prix « Opera Omnia » de l’Union des Ecrivains de Roumanie; 2005 – Prix international de la poésie « Giuseppe Acerbi », Italie; 2005 – Prix international de la poésie de Camaiore, Italie; 2007 – Prix international de la poésie de Aquila, Italie; 2007 – Grand Prix du Festival International Lucian Blaga, Edition XXVII, Roumanie; 2014 – Prix de la Revue Observator Cultural pentru Memorialistica, Roumanie; 2014 – Prix « Opera Omnia » de la Revue Convorbiri literare, Edition XVIII, Iasi, Roumanie; 2016 – Distinction et Prix du « Poète Européen de la Liberté », Gdansk, Pologne; 2016 – Grand Prix « Fest Lit », Cluj Napoca; 2017 – Prix « Gheorghe Craciun»pour « Opera Omnia » de la Revue Observator Cultural, Roumanie; 2018 – Griffin Lifetime Recognition Award, Toronto; 2019 – « Guirlande d’or », Struga, Pologne; 2019 – Prix « Jan Smrek, Bratislava, Slovaquie; 2019 – Prix National « Lucian Blaga », Roumanie; 2020 – Prix International « Fondazione Terzo Pilastro », Rome, Italie.

Aussi, nous vous prions de bien vouloir contribuer, vous aussi, à ce projet. Vous pouvez
soutenir Ana Blandiana en apposant votre signature sur le site de la Fondation Doina Cornea (cf lien ci-dessous) avec la possibilité d’y joindre un texte de soutien à la candidature de Madame Ana Blandiana, adressé à l’Académie suédoise et au Comité du Prix Nobel, à l’adresse de la Fondation Doina Cornea :

Strada Alba Iulia nr. 16
400197 Cluj, 
Roumanie

        Une sélection des textes sera publiée sur le site de la Fondation Doina Cornea, et la totalité des textes ainsi qu’une liste avec les signatures accompagneront le matériel à l’aide duquel se fera notre proposition au Comité du Prix Nobel.

        Vos données personnelles resteront néanmoins purement confidentielles (adresse, mail, etc.):

  • Pour suivre ne temps réel nos démarches, n’hésitez pas à visiter régulièrement le site de la Fondation Doina Cornea ou cliquez sur J’aime pour suivre notre page Facebook: ici!
  • Enfin, nous vous serions très reconnaissants de partager au maximum cet appel.

Cluj, le 27 mai 2020,

Leontin Iuhas, pour la Fondation Doina Cornea.

Un projet soutenu par:


Compléter le formulaire et soutenez la candidature de Madame Ana Blandiana au Prix Nobel de Littérature 2021:

Apăsați butonul Trimite pentru a finaliza înregistrarea semnăturii dumneavoastră. În cazul în care datele au fost corect introduse veți primi un mesaj de confirmare pe adresa dumneavoastră de email. În cazul în care nu primiți în câteva minute mesajul, vă rugăm să reintroduceți corect datele sau să ne trimiteți un mesaj la adresa contact@fundatia-doinacornea.ro.